Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Focus / Dossiers - Reportages / Historique / Vie locale / Victor Rousseau / Victor Rousseau

Victor Rousseau

rousseaux.jpg

 

Victor Rousseau naquit à Feluy, au lieu-dit "La Sonnette",  le 15 décembre 1865.  Issu d'une famille de tailleurs de pierre, il fut initié au métier dès l'enfance et, à l’âge de onze ans, il fut envoyé à Bruxelles pour travailler sur le chantier du Palais de Justice, sous la direction de l’architecte Poelaert.  Il y resta tailleur durant 7 ans, puis entra dans l’atelier d’un sculpteur ornemaniste, Georges Houstont (Paris, 2 janvier 1832-Saint-Gilles, 8 decembre 1912), et suivit en parallèle les cours de l’Académie des Beaux-Arts.

Le dimanches il se rendait au théâtre de la Monnaie pour assister à des représentations lyriques. C'est ainsi que Wagner et Beethoven marquèrent sa sensibilité de manière décisive et qu'il acquit le sens de la danse, si présente dans ses œuvres ultérieures. 

En 1890, Rousseau remporta le concours Godecharle avec Tourmente de la pensée, ce qui lui permit d’entreprendre des voyages en Angleterre, en France et en Italie pour étudier les chefs-d’œuvre du passé. Sous l'influence de son maître Charles van der Stappen, et à l'occasion de deux années passées à Paris, il prit part à l'aventure de l'Art Nouveau.
 
Rentré en Belgique en 1894, il fit une belle carrière et, pendant cinquante ans, il livra des œuvres d’une grande sensibilité, inspirées du style hellénique, qui lui valurent l'appellation de "sculpteur d'âmes". 

Lié aux milieux du Symbolisme et de l'Art Nouveau, il participa à l'Exposition Universelle de Paris en 1900 et collabora avec Victor Horta.
 
Principaux jalons de sa carrière :
1879-1880 : cours de dessin à l’Académie de Bruxelles et à l’école de dessin de Saint-Josse.
1884 : cours de modelage avec Georges Hanstout. 
1887-1889 : étude de la statuaire avec Charles van der Stappen. 
1890 : obtention du Prix Godecharle. 
1901-1919 : professeur de sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles
1909 : membre de l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. 
1911 : Grand Prix de sculpture de Rome. 
1914-1919 : vit en Angleterre.  Nombreuses expositions à Bruxelles, à Londres, à Madrid et aux USA. Exécution du Memorial in Gratitude (Londres, 1917-1920). 
1919-1922 et 1931-1935  : directeur de l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. 
1933 : rétrospective de son œuvre au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. 
1935 : prix des Amis du Hainaut; réalisation de Renommée au Heysel
1945 : rétrospective à la Galerie Giroux de Bruxelles.
1947 : rétrospective à l’hôtel communal de Forest.
1935-1953 : publication de souvenirs, Tableaux champêtres de mon enfance, ainsi que de nombreuses Notes et de plus de 300 poèmes.

Victor Rousseau fut également membre de l’Institut de France et chevalier de l’ordre de Léopold.  Il mourut à son domicile de Forest le 17 mars 1954.  Aujourd'hui, une rue de Feluy porte son nom.
 
Principaux lieux où ses œuvres sont exposées :
  • Sénat
  • Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts (Buste de Constantin Meunier en marbre, Souvenir en bronze...)
  • cimetière de La Louvière
  • Musée d’Anvers (L’enfant accroupi en marbre, A Beethoven en bronze...)
  • château de Mariemont (Vers la vie dans la cour d’honneur de l’ancien château)
  • grand-place de Bruxelles (statues de la Maison des Boulangers (1898) et de la Maison de l'Etoile (1899), plaque en l’honneur de Charles Buls) 
  • pont de Fragnée à Liège
  • Cinquantenaire à Bruxelles (tatue décorant l’attique de l’arcade monumentale)  
  • musées de Berlin, Vienne, Copenhague et Glasgow.