Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Focus / Dossiers - Reportages / Reporter citoyen / 12.000 km à vélo

Danièle Duprez - 12.000 kilomètres à vélo et à pied à travers toute l'Europe

Depuis plus de dix ans, Danièle Duprez et son compagnon sillonnent l’Europe sur leurs vélos et sur leurs jambes. Descendant les fleuves depuis leurs sources jusqu'à la mer ou suivant les chemins anciens des pèlerins, ils ont parcouru, ces dernières années, plus de 12.000 km. Un mode de vie qu’ils n’abandonneraient pour rien au monde.

 

 

Résidant à Feluy dans un joli cadre de verdure au bord « du trou Saint Georges », cette infirmière retraite pourrait jouir d’un repos bien mérité après une longue carrière. Il n’en est rien !  Cette infatigable sexagénaire accomplit, chaque année, des périples de plusieurs milliers de kilomètres : « C’est la liberté totale », affirme-t-elle.  "Je vais où je veux, je m’arrête quand je veux, je visite tous les lieux qui m’intéressent. C’est le  bonheur de se dépenser, d’avoir un contact différent avec les gens et d’être proche de la nature ». 

 

 
01.jpg

On n’improvise pas !

Un voyage réussi passe, avant tout, par une organisation minutieuse. La préparation physique s’avère impérative. Danièle Duprez, sans être une sportive de haut niveau, s’entraîne consciencieusement avant chaque randonnée. Les petits chemins seneffois n’ont plus de secret pour elle : « J’utilise également un vélo d’appartement, rien de très intensif. Il est précieux pour l’endurance et le souffle. Nous veillons toujours à calculer précisément la charge de nos sacs pour éviter les efforts inutiles. L’expérience nous permet d’emmener de moins en moins de bagages», confie-t-elle.

 

 

 

 

03.jpg   Les itinéraires ne doivent rien, non plus, au hasard. Danièle Duprez les trace plusieurs mois à l’avance. Elle évite les grandes routes et leur flot de circulation, choisissant les chemins moins fréquentés.  Les étapes sont établies à l’avance, elle roule entre 80 et 100 km par jour : « Après une heure de vélo, je fais une pause. Il y a toujours un paysage à admirer ou un lieu agréable à visiter. Quel que soit le temps du matin, j’enfourche mon vélo et je roule. La pluie, le vent, le brouillard, ne sont pas un problème.
Il m’arrive d’être trempée, ce n’est pas agréable, mais cela fait partie de l’aventure et des souvenirs
», explique-t-elle. En chemin, il n’est pas rare qu’elle s’arrête pour visiter châteaux églises et musées.
Elle se documente dans des livres empruntés aux bibliothèques et parfois aussi sur Internet.

Et pour se loger ? Danièle Duprez privilégie l’hébergement en Auberge de jeunesse ou chez l’habitant, sans renier, de temps à autre, une nuit à l’hôtel. « Nous soupons régulièrement au restaurant, pour goûter la cuisine locale. Parfois, des autochtones très aimables nous invitent chez eux. C’est une occasion unique de faire connaissance et d’échanger sur les coutumes locales »

 

 

 

 

Premier voyage à Compostelle !

 

 

L’aventure débute en 1996 lors d’un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. Danièle Duprez ambitionnait alors de rallier la ville espagnole au départ de Paris, sur les traces des anciens pèlerins.
Elle a accompli ce voyage de plus de 2200 km, sur la via Turonensis ou voie de Tours. Cette route qui part de la tour Saint Jacques à Paris rallie Tours, Poitiers, Bordeaux, Pampelune, Burgos, Léon et enfin Saint Jacques de Compostelle.
Une ballade à travers l’Europe du Moyen-Age, ponctuée de multiples relais régis par l’administration des services du pèlerinage de la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle : « Cette administration délivre une « lettre de créance » ou credential, avec laquelle les pèlerins peuvent faire étape dans des gîtes et des monastères jalonnant le parcours. À l'arrivée, les pèlerins en possession d'une crédential obtiennent un certificat attestant qu'ils ont bien effectué le pèlerinage, la compostella, rédigé en latin », explique notre interlocutrice.

08.jpg

Danièle Duprez a accumulé, tout au long des ses voyages, une multitude de photos et a réalisé quantité de films. Elle prépare et donne des conférences pour partager ses souvenirs, sa passion et son expérience. Oratrice intarissable, ses causeries sont toujours très passionnantes et  illustrée par des photos et des films de voyage.
Elle est toujours à la disposition des personnes qui le désirent pour les aider à préparer leur propre voyage ou simplement à les renseigner.

Voici la liste de ses  nombreux périples :
A vélo :
1996 : St Jacques de Compostelle
1997 : Le sud de l’Irlande
1998 : Les Carpates et le sud de la Pologne
1999 : Tour d’Andalousie
2000 : Baie de Somme
2001 : Tour de la Toscane
2002 : Le Rhin d’Andermatt à Cologne
2003 : L’Escaut de Rotterdam à Gouy (source)
2004 : La plaine du Pô
2005 : Le tour du Danemark
2006 : La Loire des sources à l’océan Atlantique
A pied :
1997, 1998, 1999 : Le puy en Velay – Saint Jean Pied de port
2000 : Le sentier Cathare
2001 : Le GR 36 et le sentier Alaric (sud de Carcassonne)
2002 : Le tour du Vercors