Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

2002-06-18

Ce qui s'est dit lors de la réunion du 18 juin 2002 de la Commission Sécurité-Environnement du Parc Industriel de Feluy

 

 


Chemviron Carbon, nouveau membre de la Commission

La société Chemviron Carbon a souhaité devenir membre de la Commission. Elle y a été accueillie à l'unanimité.

Chemviron Carbon est la branche européenne de Calgon Carbon Corporation. Chemviron Carbon est le plus grand fournisseur de charbons actifs en grains pour le traitement de l'eau potable et aussi le plus grand service de réactivation pour l'industrie alimentaire (édulcorants, sucre de canne...). L'usine de Feluy est une usine-clé du groupe puisque c'est là son quartier général pour l'Europe mais aussi le plus grand centre mondial de réactivation de charbons actifs.

C'est en 1975 que la production de charbon actif a débuté à Feluy. Le charbon actif saturé doit être réactivé pour retrouver sa capacité d'adsorption. Cette réactivation implique un traitement dans un four à haute température (>900°C). La première unité de réactivation de Feluy a démarré en 1976 pour être renforcée en 1990 par deux nouvelles unités. En mai 2000, la ligne de production a dû être fermée. Cette fermeture a diminué le risque d'explosion lié à cette entreprise ainsi que la pollution atmosphérique.

La société a investi ces dernières années - et investira encore - pour réduire les poussières noires qu'elle produit. Un nouveau permis d'environnement devra être obtenu en 2005... De nouveaux investissements seront consentis pour atteindre les nouvelles normes.

2002, Année Wallonne de la Qualité de l'Air

La pollution atmosphérique et ses effets se sont imposés sur la scène politique internationale. Leur maîtrise représente un des défis du développement durable, et l'enjeu environnemental majeur de la prochaine décennie. Dans le cadre d'accords internationaux et européens (comme la Conférence de Rio, le Protocole de Kyoto... pour citer les plus connus), la Région Wallonne s'est engagée à atteindre certains objectifs. C'est pour les exprimer, les expliciter et les prolonger que le Gouvernement Wallon a établi un projet de programme d'actions pour la qualité de l'air, appelé " Projet de Plan wallon de l'Air à l'horizon 2010."

Les citoyens et tous les acteurs de notre pays - donc les industriels aussi - étaient invités, au cours d'une enquête publique du 15 mai au 15 juillet 2002, à donner leur avis sur les axes de travail que la Région Wallonne met en place pour améliorer la qualité de l'air.

Une représentante du Cabinet du Ministre de l'Environnement a répondu aux questions suscitées par ce sujet.

Nuisances dues aux torchères d'Atofina

Les communes et associations de riverains ont reçu au cours du mois plusieurs plaintes suite au bruit provoqué par les torchères de l'usine Atofina.

La 3e ligne de production du polypropylène, couramment appelée PP3, vient d'être mise en service chez Atofina. Ce démarrage nécessite un recours plus fréquent aux torchères. Aussi, début juin, une unité de production a dû être arrêtée pour procéder à un entretien... ce qui conduit également à une utilisation des torchères. La situation devrait rapidement se normaliser.

Il faut souligner que les communes avaient reçu, lors de la toute grande majorité des incidents, une information explicative en provenance de la société comme les accords conclus au sein de la commission le prévoient.

 

 

 

 

 

Pour la Commission
 
C. Alphonse
Rapporteur
D.Vanderwegen
Président

 

 

Rue des Canadiens, 17
7180 Seneffe

064/52.17.26

064/52.17.38

environnement@
seneffe.be

Lundi au vendredi de 8h30 à 12h
Lundi , mardi et jeudi de 13h00 à 16h30