Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

2009-03-17

Ce qui s’est dit lors de la réunion du 17 mars 2009
de la Commission Sécurité-Environnement du Parc Industriel de Feluy
 

 

 

Information sur le bief de partage

 

 
A la différence d’une rivière, un canal est un cours d’eau construit, qui nécessite un apport d’eau par pompage et/ou par gravité. Son lit est à imperméabiliser et il n’y a pas de courant.
 
Le bief de partage des canaux « Charleroi-Bruxelles » et « du Centre » est situé sur la crête de partage des bassins hydrographiques de la Sambre et de la Senne. Il est alimenté par des eaux pompées dans la Sambre avec un complément provenant du barrage de l’Eau d’Heure lorsque le débit de la Sambre ne suffit pas.


 

 

 

 

Les besoins en eau proviennent :

 

 

 
  • - des captages des entreprises situées le long du canal ;

 

 

  • - des passages des bateaux dans les écluses, en effet, avec chaque passage de bateau, une quantité d’eau non négligeable passe d’un bief supérieur au bief inférieur ;

 

 

 

  • - de l’alimentation en eau des autres biefs.

 

 

 

 

 

Actuellement, le gabarit du canal permet le passage de bateau de 1.350T. Cependant, la Région wallonne a un projet qui permettrait de passer ce gabarit à 2.000T.
 
Si les besoins en eau venaient à augmenter (passage à des bateaux de 2.000T ou installation de nouvelles entreprises consommatrices d’eau), celle-ci pourrait être pompée dans les lacs des barrages de l’Eau d’Heure.
 
 
 
 
Pour la Commission,
M. Baudelet
Rapporteur
D. Vanderwegen
Président