Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Commune / Services communaux / Population / Don d'organes

Don d'organes

1.      Le don de son vivant
Certains organes peuvent être prélevés de votre vivant parce qu'ils se régénèrent très vite. L’intervention médicale comporte alors des risques infimes pour le donneur en regard des bienfaits prévisibles sur la santé du receveur.
Néanmoins, ce don n'est possible qu'avec le consentement préalable :
  • du donneur s'il est âgé d'au moins 15 ans
  • du conjoint du donneur ou de son cohabitant
  • des parents ou du représentant légal du donneur s'il est mineur
2.      Le don après le décès
Si vous êtes belge ou domicilié en Belgique depuis plus de 6 mois, la loi du 13 juin1986 autorise le prélèvement de vos organes après votre décès sauf si:
  • Vous avez explicitement exprimé votre refus de votre vivant.
·         Votre famille proche (enfants, parents ou conjoint) s'y oppose.
Si vous ne voulez pas que des organes ou des tissus soient prélevés sur votre corps après votre décès, vous devez remplir un document à transmettre à votre commune.
Formulaire de consentement
Toute personne majeure qui souhaite faire acter qu'elle se déclare expressément donneur ou, au contraire, qu'elle s'oppose à tout prélèvement d'organes et de tissus doit s'adresser au service population afin de faire enregistrer sa déclaration (formulaire à compléter).
Une fois remise à la Commune, cette déclaration fait l'objet d'un enregistrement au Registre National et est communiquée au SPF-Santé Publique.
Un récépissé de la déclaration est remis au déclarant.
Cette démarche est gratuite.
La déclaration de consentement peut être revue à tout moment.