Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Commune / Social / Maison de Quartier / Qui sommes-nous ? / Le projet Maison de Quartier
Actions sur le document

Le projet Maison de Quartier

Objectifs d'ordre général

La « Maison de Quartier » est un service du CPAS qui a vu le jour en 1992 sous l’impulsion du CPAS et de l’administration communale de Seneffe. Son objectif principal est de favoriser le bien-être et le vieillissement actif par le biais d’activités.

En termes de politiques publiques, ce vieillissement actif doit permettre aux aînés :

  • de rester en bonne santé plus longtemps (l’inactivité joue un rôle prépondérant dans l’accélération du processus de vieillissement),
  • et donc de rester / vivre plus longtemps chez soi (afin de pallier au manque de places libres dans les maisons de repos et les résidences-services),
  • de garder une vie conforme au bien-être et à la dignité humaine (avoir une vie sociale et culturelle épanouie, être investi dans un projet, être capable de prendre des décisions, de se déplacer, de trouver de l’aide, …).

En termes d’organisation, la Maison de Quartier favorise la participation sociale des aîné(e)s / Seniors de l’entité :

  • en leur permettant de se retrouver au quotidien dans un lieu familier, dont l’infrastructure est adaptée, pour boire un café, discuter, rencontrer d’autres personnes, participer à des ateliers, demander un renseignement, être orienté ou redirigé vers une aide administrative adéquate…,
  • en leur proposant notamment une gamme d’activités sociales, artistiques, créatives, sportives et culturelles visant leur propre épanouissement social, culturel et sportif,
  • en leur garantissant des activités économiquement accessibles, via une intervention du CPAS ou du système « article 27 »,
  • en organisant le transport des personnes à mobilité réduite qui ne peuvent se déplacer elles-mêmes,
  • en faisant le lien entre nos aîné(e)s et le Service social du CPAS pour les démarches administratives.

Objectifs opérationnels et projet d'animation

Les modifications biologiques liées au vieillissement de l’être humain se traduisent par une moins bonne efficacité des différentes fonctions du corps : locomotrice, de commande et de régulation, cardio-circulatoire, respiratoire, digestive et urinaire. Ces modifications sont à terme inéluctables.

Par ailleurs, certains phénomènes sociaux tels que l’inactivité, le manque de reconnaissance des autres, le stress, l’isolement, le mal-être accélèrent ce processus. Heureusement, certaines activités permettent au contraire de le ralentir. C’est pour cette raison que l’on parle de « vieillissement actif », parce qu’il existe toute une gamme d’actions que l’on peut faire en tant qu’aîné(e) pour vieillir en optimisant au maximum sa santé.

En résumé, si « vieillir » est inéluctable, « bien vieillir » est possible, mais implique nécessairement la satisfaction de certains besoins fondamentaux et communs à l’ensemble des être humains (besoins physiologiques, besoin de sécurité et de confiance en soi, besoin d’appartenance et d’amour, besoin de reconnaissance et besoin de réalisation de soi).

Depuis plus de 20 ans, la Maison de Quartier apporte des réponses possibles – en termes d’activités – à la satisfaction des 14 besoins fondamentaux de l’être humain, selon Abraham Maslow.

Ces activités peuvent être classées en 7 catégories :

  • des activités physiques : danse country, gym douce, promenade, rallye pédestre…,
  • des activités d’expression et de communication : chant, danse, jeux de société, lecture vivante suivi d’un débat, ciné-club suivi d’un débat…,
  • des activités cognitives : lectures vivantes, quizz culturels, Rumicubes, lecture de poèmes, d’un article de journal…,
  • des activités d’arts plastiques : poterie, création de cartes de vœux à partir de cartes de récupération, calligraphie…,
  • des activités plus spirituelles : visionnage de photographies d’activités passées, lecture de textes philosophiques, lecture de fables…,
  • des activités socio-culturelles : voyages, musées, expositions, salons, cinémas, théâtre, concerts, visites de ville…,
  • des activités domestiques : ateliers culinaires, fêtes traditionnelles, bricolage, décoration de la Maison de Quartier, repas collectif deux fois par mois, art floral…

Philosophie de notre Maison de Quartier et de l'animation

  • La Maison de Quartier est ouverte à l’ensemble des aîné(e)s / Seniors sans distinction philosophique ou idéologique : elle est ouverte à chaque aîné(e) quelle que soit son orientation philosophique, religieuse, politique… Par ailleurs, chacun(e) est libre d’exprimer son opinion à condition de respecter celle des autres personnes présentes.
  • La Maison de Quartier est ouverte à l’ensemble des aîné(e)s sans distinction socio-économique : ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un service du CPAS que notre Maison de Quartier est réservée aux usagers du CPAS ou aux aîné(e)s ayant de bas revenus. La Maison de Quartier suit le principe d’égalité sociale et est ouverte à chaque Senior quelle que soit sa situation socio-économique. En outre, nous prêtons une attention particulière à l’accessibilité des activités que nous proposons.
  • La Maison de Quartier est ouverte à l’ensemble des aîné(e)s sans distinction de genre : les activités proposées sont destinées aux femmes et aux hommes âgé(e)s sans distinction de genre. La politique d’animation de la Maison de Quartier vise à diversifier les activités dans l’optique de favoriser une mixité des genres. Même si à l’heure actuelle, la participation au quotidien concerne davantage les femmes que les hommes, ces derniers continuent de participer à certaines activités bien spécifiques que sont essentiellement les voyages, les repas collectifs et les événements festifs.
  • La Maison de Quartier est ouverte à l’ensemble des aîné(e)s quelle que soit leur origine culturelle : elle est ouverte à chaque aîné(e), quelle que soit son origine locale, régionale, nationale. Si elle est située à Arquennes, notre Maison de Quartier vise l’ensemble des Seniors de l’entité et reste également accessible aux Seniors d’autres communes. Par ailleurs, notre souhaitons promouvoir l’ouverture aux autres cultures par le biais d’activités brisant les stéréotypes : activités en lien avec l’histoire des différents villages, calligraphie arabe, fête thématique, repas collectif national…
  • Dans un esprit d’ouverture vis-à-vis des autres générations : l’attitude des participant(e)s de la Maison de Quartier se doit d’être ouverte d’esprit vis-à-vis des autres générations. C’est dans cet esprit que, chaque année, nous accueillons des adolescent(e)s pendant l’opération intitulée « Eté solidaire ». C’est également dans ce sens que nous partageons certaines festivités et activités avec des enfants du Service Jeunesse. Enfin, le même raisonnement est valable pour les différents groupes d’aîné(e)s qui fréquentent la Maison de Quartier. Les « jeunes Seniors » doivent respecter le quatrième âge et vice versa.
  • Une participation active encouragée mais jamais imposée : le vieillissement entraîne progressivement toute une série de conséquences biologiques, psychiques et sociales sur les personnes. Dès lors, il peut s’avérer difficile pour certain(e)s aîné(e)s, en particulier les plus âgé(e)s, de participer à certaines activités ; on peut ne plus avoir les capacités, ne plus entendre suffisamment bien, ne plus voir suffisamment que pour apprécier la lecture d’un texte, ne plus se mouvoir suffisamment que pour faire une promenade, etc. Dans un contexte tel que celui-ci, il est impératif de venir à la Maison de Quartier dans un esprit d’ouverture et de tolérance à l’égard des capacités de chacun(e). Sans imposer donc, nous encourageons nos participant(e)s à rester actif(ive)s et à participer un maximum aux ateliers proposés.
  • Des activités accessibles grâce au service transport du CPAS : la participation de nos aîné(e)s, et plus particulièrement des personnes à mobilité réduite, qui ne savent plus se déplacer eux(elles)-mêmes, est rendue possible par le travail du service transport du CPAS. Lorsque le nombre de participant(e)s est important et que les véhicules du CPAS ne suffisent pas, soit un car est loué, soit un système de covoiturage pallie le manque de place grâce à la collaboration de certain(e)s de nos participant(e)s motorisé(e)s. Nous prenons aussi les transports en commun quand nous en avons l’opportunité.
  • Un projet accessible à tous : la Maison de Quartier tente de favoriser la participation sociale et culturelle de l’ensemble des aîné(e)s de l’entité en proposant des mécanismes visant à contrer les obstacles à cette participation :
    • Le coût des activités est rendu accessible par plusieurs mécanismes, tels que l’octroi d’aides financières collectives pour faire baisser le coût d’une activité, l’octroi d’aides financières individuelles pour les aîné(e)s ayant les plus faibles revenus et la distribution de tickets « article 27 » via un partenariat avec l’ASBL du même nom.
    • L’accès à nos activités est assuré quotidiennement, dans les limites territoriales de l’entité de Seneffe, par un agent du service transport du CPAS. Les sorties socio-culturelles collectives sont souvent prisées par les participant(e)s et nécessitent la mise à disposition du bus communal ou le recours à une société de car. Quand nous en avons la possibilité, nous prenons également le bus, mais cela reste malheureusement trop rare.
    • Le programme d’activités, s’il n’a pas été distribué préalablement en mains propres, arrive par courrier dans la boîte aux lettres de l’intéressé(e). Pour les nouveaux(elles) participant(e)s, il s’obtient sur simple demande orale.
    • Les inscriptions se font le plus souvent sur simple demande orale, soit directement à la Maison de Quartier, soit par téléphone (voir nos coordonnées).
  • Un encouragement pour les initiatives citoyennes des aîné(e)s : dans la perspective de partager sa passion, de pratiquer une activité avec d’autres, ou encore pour toute autre raison, les personnes désireuses d’organiser ou d’animer un atelier à la Maison de Quartier sont invitées à proposer leur projet au Coordinateur. Si l’initiative proposée correspond aux objectifs et à la philosophie du projet de notre Maison de quartier, et si les conditions du moment le permettent, les initiatives des aîné(e)s mais aussi de toute autre personne, peu importe son âge, son lieu de résidence…, sont encouragées par la mise à disposition d’un espace et, si nécessaire, dans les limites de nos moyens financiers, d’un petit budget.

Le partenariat

La Maison de Quartier développe essentiellement des collaborations avec les partenaires suivants :

  • Le Service transport du CPAS
  • L’ASBL « Article 27 »
  • Le Service Jeunesse de l’Administration communale de Seneffe
  • La Province de Hainaut, Direction Générale de l'Action Sociale
  • Le Service du Temps Choisi
  • Quelques résidences d’aîné(e)s / maisons de repos
  • Les bibliothèques de Seneffe et d’Arquennes
  • La Maison de la Mémoire
  • L’UCP Sport Senior
  • Autres

Infrastructures et ressources logistiques

La Maison de Quartier est le bâtiment de l’ancienne administration communale d’Arquennes. Elle est située dans le centre d’Arquennes, à proximité de l’école, de la bibliothèque, de la superette locale et du CPAS. Le bâtiment est accessible via un plan incliné, possède des rampes d’accès au niveau de l’entrée principale et un ascenseur en parfait état à l’intérieur du bâtiment. Au rez-de-chaussée, on a une salle commune d’accueil servant également de réfectoire, une cuisine, un petit jardin, un cagibi et une toilette. Au premier étage, se situent le bureau du Coordinateur, celui des autres membres de notre service et deux toilettes. Enfin, le second étage est constitué d’une vaste et unique pièce (ancien grenier entièrement et agréablement aménagé) où se déroulent les festivités ou les ateliers, notamment ceux qui requièrent de l’espace.

Au niveau logistique, nous possédons du matériel audio pour nos ateliers « chant » et « danse », une télévision, du matériel de couture et de tricot, des livres, du matériel de bricolage, les costumes des représentations que nous avons faites environ une fois l’an et, enfin, un four à poterie, lequel doit actuellement faire l’objet de réparation (remplacement des résistances).

INFORMATIONS GENERALES

Espace Paul Colinet
Place Albert 1er, n°1
7181 Arquennes

Emplacement de la Maison de Quartier

La Maison de Quartier est ouverte tous les jours de 8h00 à 16h30, sauf les vendredis, week-ends et jours fériés.

PERSONNES DE CONTACT
Francis JONCRET

Coordinateur
0476/96.77.14
f.joncret@seneffe.be

Fabienne HOLSBEEKS

Animatrice
0479/93.23.37
f.holsbeeks@seneffe.be

Frane FAUVILLE

Employée administrative
067/67.05.63
f.fauville@seneffe.be