Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Actions sur le document
Coup de coeur

Coup de coeur














 


 
L’enfant cadeau   L'enfant cadeau de Kabouna Keita et Fred Muller
Je suis un enfant cadeau... Ma mère m'a offert à une femme qui n'avait pas eu la chance d'avoir un enfant et qui en était malheureuse. Cette femme, elle s'appelait Boli...




" Tout au long de ce livre, nous découvrons la force de l'amour : amour maternel, amour filial, amour des autres. Cet amour va déplacer des montagnes, permettre d'accomplir des choses ininmaginables. Il va à l'encontre de notre monde de violence où la loi du plus fort et du plus violent est toujours la meilleure. Pour s'en convaincre, il suffit de lire les derniers paragraphes :
Trop d'amour ne tue jamais. L'absence d'amour, si. J'en suis venu à imaginer l'éducation comme ceci : l'amour qu'on porte à ses enfants est un filet. Si les mailles sont soides et bien tissées, la pêche de l'existance à toutes les chances d'être bonne. Si elles sont mal nouées, s'il manque des fils, s'ils ont été arrachés, il sera difficile de remonter à la surface quelque chose de bien ou de joli.
Pour tisser le filet de ma vie, j'ai eu Boli. Elle n'a jamais réfléchi à ce qu'il fallait faire pour être une bonne éducatrice. Elle nouait les fils sans même y penser, avec son sourire, avec ses caresses, avec les espoirs et surtout l'amour qu'elle avait pour moi. Grâce à elle, j'ai été un pêcheur heureux. Et je voudrais tant pouvoir distribuer le trop-plein d'amour qu'elle m'a laissé en héritage. En sachant s'y prendre, il y aurait de quoi rendre le sourire à tous les enfants perdus de la terre. Merci Boli."


Coup de coeur de Bernadette



 




En toute impunité
 
En toute impunité de Jacqueline Harpman  
 
Les dames de la Diguière tirent le diable par la queue. Propriétaires désargentées d'un domaine qu'elles n'ont plus les moyens d'entretenir, elles se battent pour conserver leur héritage, une maison du XVIIIe siècle belle à couper le souffle. Ces princesses déguenillées couronnées de liseron règnent sur les orties, changent la pauvreté en fantaisie et vivent de maigres salaires en attendant mieux. En attendant quoi ? Elles ne laisseront pas le hasard décider de leur vie, elles construiront leur salut et trouveront le sauveteur imprudent qui paiera cher sa générosité et ses bonnes intentions.
Ce roman est une comédie sur le bien et le mal, que raconte un narrateur éberlué mais complice. On commence avec le sourire, on finit chez Les Diaboliques.
Ces la Diguière si convenables seraient-elles de gracieuses criminelles ? Le bonheur est-il dans le crime ? En toute impunité.
 

Coup de coeur de Suzanne  






 
L’amour et les forêts  L'amour et les forêts d'Eric Reinhardt
À l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte.

Récit poignant d'une émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement.
 
 


Coup de coeur de Claire  
 



Le sac et la cendre
Le sac et la cendre de Henri Troyat 


Dans un bruit de gamelles et de bottes, les hommes aux visages terreux, aux regards fixes, marchaient l'un derrière l'autre sans échanger une parole. On eût dit que, frappés de stupeur, ils n'avaient plus d'intérêt commun avec les camarades qu'ils croisoient sur leur route. " Novembre 1914. La guerre s'installe en Russie. Le destin des Arapoff en est bouleversé.
Akim et Nicolas sont au front, Nina est infirmière dans un hôpital militaire, Lioubov loue le tsar et Tania est mariée au patron des Comptoirs Danoff à Moscou. Pour tous, il semble désormais difficile d'échapper à la folie des hommes. En ces temps dramatiques où la " grande guerre " devient une débâcle sans nom, la nature de chacun se révèle infailliblement au grand jour : la veulerie des uns, l'héroïsme des autres...


Coup de coeur d'Anny

 


 
L’impure
 
  L'impure de Guy Des Cars
 

Très belle et adulée, Chantal est un ancien mannequin ayant brusquement renoncé à sa carrière pour une raison inconnue. En quittant Paris pour l'archipel des Iles Fidji, dans le Pacifique Sud, où sont soignés des lépreux, elle attire, d'emblée, tous les regards de ses compagnons de voyage. Subjugué, Robert Nicot entreprend de faire sa connaissance mais ne parvient pas à percer son mystère. Pour Chantal, il est encore trop tôt pour confesser son terrible secret...


Coup de coeur de Georges

 




Complètement cramé !Complèment cramé ! de Gilles Legardinier  

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement…
Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…



Coup de coeur de Marie-Chantal  

 


 
Il y avait un monstre en moi
 
  Il y avait un monstre en moi de Frédéric Matwies
Pourquoi donner la parole à un mari violent ? Quel crédit apporter à ses mots ? Et comment cet homme peut-il avoir l'indécence de retracer les dix années de sa vie au cours desquelles il a frappé, humilié la femme qu'il disait aimer ? Frédéric Matwies s'est posé mille fois ces questions, jusqu'au jour où Sabrina, celle qu'il a tant martyrisée, lui a donné son accord pour qu'il témoigne de ce qu'ils appellent leur "cauchemar".

Il revient sur les coups donnés, la honte, les promesses non tenues, "le monstre" qui était en lui. Il raconte le geste qui l'enverra devant un tribunal, mais aussi son enfance, les services sociaux, puis sa rédemption grâce à une thérapie. Il est aujourd'hui un autre homme. Et la justice, fait exceptionnel, lui en a donné la plus belle preuve en lui accordant la garde de leurs deux filles.

Coup de coeur de Claire  


 




Sulak De Philippe Jaenada    Sulak

Flics ou voyous, nul n'a oublié Sulak, garçon charmant, généreux, intègre. Accessoirement l'homme le plus recherché des années 1980. Déserteur de la Légion (l'avenir tout tracé, non merci), il braque des supermarchés avant de dévaliser les grands bijoutiers, de Paris à Cannes. Le fric, il s'en fout, il hait la violence : il veut épater. Itinéraire d'un gentleman cambrioleur doublé d'un roi de l'évasion.



Coup de coeur d'Anny 






Le club des incorrigibles optimistes
    Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia
Michel Marini avait douze ans en 1959, à l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille, trahissant leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient.

Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes.


Coup de coeur d'Anny  






Les larmes de l'assassin de Anne-Laure Bondoux

Les larmes de l’assassin
Paolo Poloverdo et ses parents vivent au «bout du monde », sur une terre dure et ingrate, ou «même les pierres semblaient souffrir ». La solitude est leur lot commun et les visiteurs sont rares. Pourtant, un jour, ce n'est pas un voyageur ordinaire qui se présente : c'est Angel Allegria, un truand, un escroc, un assassin.
Sans un mot, sans une explication, Angel égorge les parents. La vie de Paolo bascule et son destin se retrouve, malgré lui, lié à celui d'Angel...

 

Coup de coeur d'Arlette   


 




Le jour où j'ai appris à vivre de Laurent Gounelle
Le jour où j’ai appris à vivreImaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle. C'est ce qui va arriver à Jonathan. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie.



"Après la lecture de ce livre, on envisage la vie différemment !"

Coup de coeur de Marie-Pierre
 






L'enfant de Noé d'Eric-Emmanuel Schmitt   L’enfant de Noé
1942. Les rafles commencent. André, parce qu'il est juif, se trouve confié à des inconnus. Comme tous les enfants cachés, il apprend à taire son nom, son histoire, ses sentiments. Dissimulé dans un pensionnat catholique, il va grandir auprès d'un prêtre, le père Pons, un homme habité par la folie des justes. Sous son église, le père Pons a aménagé une synagogue. La nuit, il y étudie la Torah, la Kabbale, les textes des rabbins et y collectionne les objets de culte. Dans un univers en apparence chrétien, il s'attache à faire survivre la culture juive pour la transmettre à ces enfants afin qu'ils ne perdent pas leur identité. Tel Noé, il a décidé de sauver l'humanité. Malgré elle. Contre elle. Que deviendront ces enfants, une fois la paix revenue, avec cette double identité : juifs et chrétiens ?


Coup de coeur d'Arlette



 
Black Out
 
Black out de Arthur Hailey
L'énergie électrique, nerf de notre civilisation ! Dans ce roman dramatiquement actuel qui se déroule en Californie, Arthur Hailey le très célèbre auteur d'Airport, imagine que soudain cette énergie manque. Une panne. Mais pas une petite coupure de courant: un black-out total, dû à l'action terroriste d'un groupe de gauchistes révolutionnaires qui veulent abattre le monopole d'une puissante société capitaliste...

"Un roman très prenant sur les coupures d'électricités et leurs conséquences
et sur le combat mené pour fournir de l'oxygène aux personnes handicapées."
Coup de coeur de Georges






 
Eldorado / Gaude


Eldorado de Laurent Gaudé   
 
A Catane, en ce jour, le pavé des ruelles du quartier du Duomo sentait la poiscaille. Sur les étals serrés du marché, des centaines de poissons morts faisaient briller le soleil de midi. Des seaux, à terre, recueillaient les entrailles de la mer que les hommes vidaient d'un geste sec. Les thons et les espadons étaient exposés comme des trophées précieux. Les pêcheurs restaient derrière leurs tréteaux avec l'oeil plissé du commerçant aux aguets. La foule se pressait, lentement, comme si elle avait décidé de passer en revue tous les poissons, regardant ce que chacun proposait, jugeant en silence du poids, du prix et de la fraîcheur de la marchandise. Les femmes du quartier remplissaient leur panier d'osier, les jeunes gens, eux, venaient trouver de quoi distraire leur ennui. On s'observait d'un trottoir à l'autre. On se saluait parfois. L'air du matin enveloppait les hommes d'un parfum de mer. C'était comme si les eaux avaient glissé de nuit dans les ruelles, laissant au petit matin les poissons en offrande. Qu'avaient fait les habitants de Catane pour mériter pareille récompense ? Nul ne le savait. Mais il ne fallait pas risquer de mécontenter la mer en méprisant ses cadeaux...

Coup de coeur de Suzanne







Le pays bleu / Signol   Le pays bleu de Christian Signol
Ils s'appellent Étienne, Abel, Philomène et Mélanie. Ils ont 23, 14, 10 et 6 ans quand naît le XXe siècle. Enfants de pauvres métayers de la région de Rocamadour, ils ne peuvent choisir qu'entre le départ ou la soumission. Et déjà le monde change, des nouvelles idées circulent, qui commencent à ébranler cet univers de pierres figé dans l'histoire.
Les 2 livres, "Les cailloux bleus" et "Les menthes sauvages", qui ont lancé la carrière littéraire de Christian Signol



Coup de coeur de Claire







L’homme qui voulait être heureux / Gounelle
L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle   
Imaginez...Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où...
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il jette sur votre expérience va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous entraîne vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.


"Après la lecture de ce livre, on voit les autres d'une autre façon,
on pense différemment et on aborde la vie avec un autre regard.
"
Coup de coeur de Marie-Pierre





Le goût des pépins de pomme   Le goût des pépins de pomme de Katharina Hagena
À la mort de Bertha, ses trois filles et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l'Allemagne, pour la lecture du testament. À sa grande surprise, Iris hérite de la maison. Bibliothécaire à Fribourg, elle n'envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu'elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin, ses souvenirs font resurgir l'histoire émouvante et tragique de trois générations de femmes.




"Un grand roman sur le souvenir et l'oubli"
Coup de coeur d'Agnès



 
Les souvenirs de David Foenkinos    Les souvenirs
« - C’est pour quoi ? me demanda le caissier. - Il y a huit ans, j’hésitais devant toutes les barres chocolatées. Je ne savais laquelle choisir. Et vous m’avez conseillé des Twix, parce qu’ils sont deux. - Ah bon ? Il y a huit ans ? Je ne m’en souviens pas. Vous voulez quoi ? Un autre Twix ? - Non. C’est juste que j’ai des problèmes en ce moment dans mon couple. Alors, je voulais avoir votre avis. Je me suis dit que vous deviez être aussi doué avec les femmes.»



"Un livre plein de justesse, une écriture sensible et riche en sentiments" 
Coup de coeur de Claire   













   Les pétillantesLes pétillantes de Didier Fourmy
Le frère et la sœur du défunt mari d’une des « résidentes » (ils veulent régler un dernier petit problème d’héritage !) et une jeune journaliste qui, pour sa première enquête, vient étudier tous les secrets de la cohabitation entre femmes de ce lieu hors du commun. Dans la plus grande fantaisie, bavardages et confessions se succèdent, au rythme des agapes.

Toutes ces fringantes retraitées vont alors se surprendre à raconter les aléas de leurs vies mouvementées et finalement dévoiler, sans pudeur, leurs secrets les plus croustillants. Mais, de surprises en fous rires, rien ne se passera comme prévu ! Le récit, heure par heure, de ces trois folles journées, prouvera que le destin, lui aussi, peut se jouer du temps qui passe...



"Un très beau livre, qui redonne le sourire et la joie à des personnes âgées comme moi"
Coup de coeur de Marie-Louise





La théorie des dominos
La théorie des dominos de Alex Scarrow   
Lundi : série d'attentats sur les réserves pétrolières. Mardi : effondrement des marchés. Mise en quarantaine des transports. Mercredi : restriction de l'approvisionnement en vivres et en énergie. Jeudi : coupure de l'électricité, magasins pris d'assaut. Vendredi : La panique et le chaos s'emparent de la rue. Le scénario apocalyptique est en marche. Un seul homme peut l'arrêter.


"Ce thriller est très prenant grâce à son scénario plausible"  
Coup de coeur de Georges  





 

  La listeLa liste de mes envies de mes envies de Grégoire Delacourt
Jocelyne, dite Jo, rêvait d'être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n'a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c'est Jocelyn, dit Jo, qui s'est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l'épouse) a courbé l'échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu?au jour où, grâce aux voisines, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Coup de coeur de Marie-Louise 






Un sari couleur de boue de Kashmira Sheth   Un sari couleur de boue
Leela a été fiancée à deux ans, mariée à neuf. À treize ans elle s'apprête à s'installer dans sa belle-famille quand son mari, mordu par un serpent venimeux, meurt de ses blessures. Il y a pire que d'être un intouchable. C'est être une veuve. Leela va devenir une morte vivante. Rester cloîtrée pendant un an. Ôter tous ses bijoux, se raser la tête et ne plus porter qu'un sari spécial couleur de boue. Elle ne devra jamais se remarier. Partout où elle passera, elle portera malheur. Elle est au désespoir. Heureusement, Leela peut compter sur quelques alliés...

"Bel exemple de résilience d'une adolescente mariée très jeune (9 ans) en Inde vers 1920"    
 
Coup de coeur de Claire  




Une vie pour rien de Marc Pirlet

Une vie pour rien
Un soir d’hiver, Christian, jeune homme seul et blessé, porte secours à Mathilde dans une rue de Liège. Elle a près de quatre-vingts ans et n’est plus qu’une ombre parmi les vivants. De cette rencontre improbable va naître une histoire d’amitié et de tendresse qui les transformera et rendra à leur vie le sens qu’elle avait perdu.
Dans son quatrième livre, l'auteur liégeois poursuit sa quête d’humanité dans un monde déchiré par la cruauté, le mépris et l’indifférence.


"Pour le titre fort, la démarche d'humilité de l'auteur et son écriture vraie..."
Coup de coeur partagé par Anne Lahouste lors du club de lecture de mars 2014







La petite fille de Monsieur Linh de Philippe CLa petite fille de monsieur Linhlaudel   

C'est un vieil homme debout à l'arrière d'un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu'il s'appelle ainsi. Réfugié d'un pays dévasté par la guerre, on ignore tout ou presque de lui. Le conflit lui a pris tous les siens, sauf sa « petite fille », Sang Diû (Matin Doux), un nourrisson de six semaines à peine et dont il ne se sépare jamais. Elle est très sage et ne pleure pas.


"Une belle histoire, facile à lire et avec une fin inattendue"
                                       Coup de coeur d'Arlette  







   Pour sePour seul cortègeul cortège de Laurent Gaudé

En plein banquet, à Babylone, au milieu de la musique et des rires, soudain Alexandre s’écroule, terrassé par la fièvre. Ses généraux se pressent autour de lui, redoutant la fin mais préparant la suite, se disputant déjà l’héritage – et le privilège d’emporter sa dépouille...

 
    "Un roman historique intéressant, où chaque chapitre présente le point de vue d'un personnage différent sur le même événement. Avec de très belles descriptions de paysages"

Coup de coeur de Suzanne




 



Ainsi résonne l'écho infini des montagnes de KhalAinsi résonne l’écho infini des montagnesed Hosseini  

A Shadbagh, un minuscule village agricole, Abdullah, 10 ans, s’occupe de sa petite sœur Pari. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, ce qui leur permet d’oublier la mort de leur mère, les absences de leur père qui cherche désespérément du travail et ces jours où la faim les tenaille encore plus qu’à l’habitude. Un jour, leur père décide de partir pour Kaboul où l’oncle Nabi lui aurait trouvé un emploi et d’emmener Pari avec lui. Abdullah sent qu’il se trame quelque chose. Et de fait, leur père, préférant « couper un doigt pour sauver la main », vend Pari à la riche famille pour laquelle travaille Nabi. Une séparation déchirante qui pèsera sur toute la vie d’Abdullah, même après son exil aux Etats-Unis....


"Une très belle histoire d'amour fraternel"
Coup de coeur de Monique   
 

 

 
J'ai épousé un inconnu de Patricia McDonald
J’ai épousé un inconnu
Ils sont jeunes mariés. Bientôt un enfant. Le bonheur parfait. Pour leur lune de miel, Emma et David ont choisi une simple cabane dans la forêt. Mais l'escapade amoureuse vire à la tragédie. Attaquée par un homme masqué armé d'une hache, Emma est secourue par un chasseur, qui est tué par le criminel. Pour la police, aucun doute : David est le suspect numéro un. Et les preuves s'accumulent : son étrange refus de coopérer, son absence inexpliquée au moment des faits, la fortune de la jeune femme dont il hériterait... Le doute, ravageur, s'immisce alors dans l'esprit d'Emma. Connaît-elle vraiment l'homme qu'elle a épousé ?
" Une belle écriture pour roman haletant"
Coup de coeur de Liliane
 

 

 


Va voir maman... papa travaille !Va voir maman... papa travaille ! de Françoise Dorin 
 
Va voir maman, papa travaille ! Sauf que maman travaille aussi, y compris le dimanche pour rattraper quatre années passées à veiller sur la santé, le repos et les jeux du petit Jérôme. Alors qui emmènera l'enfant au Jardin d'Acclimatation, et ensuite au Drugstore pour manger une glace ?
La question n'est pas futile, et annonce même un drame. Serge et Agnès, les parents, travaillent et sortent beaucoup. Il faut bien que les adultes vivent. Leur appartement de la plaine Monceau est calme et cossu. En apparence, le bon ordre règne. Le silence aussi.
Or, Jérôme n'aime ni le silence, ni la solitude. Et s'il était plus grand, il dirait sans doute combien il souffre qu'on l'abandonne pour un métier, des amis, des mondanités et des liaisons inutiles...

"Un sujet actuel sur les femmes actives qui s'investissent trop pour les enfants à leur propre détriment. Il est important de partager le travail de l'éducation des enfants la femme doit pouvoir déléguer."

Coup de coeur de Georges
 


Kosaburo, 1945 de Nicole Roland
Kosaburo 1945
Le jeune Kosaburo sera-t-il peintre ? poète ? calligraphe ? La Seconde Guerre mondiale qui éclate ne lui laisse pas le loisir de rêver à son avenir. Fasciné depuis l'enfance par les samouraïs, Kosaburo voit dans le conflit l'opportunité de suivre le Bushido, le code des guerriers japonais. Mais son ami Akira n'accepte pas ce sacrifice : pourquoi mourir ? Il déserte. Pour éviter le déshonneur promis à sa famille, sa soeur Mitsuko, travestie en homme, va suivre au côté de Kosaburo la formation des kamikazes. Et si la guerre n'était qu'un prétexte pour explorer le sentiment du deuil ? Nicole Roland sculpte avec pudeur la détermination des amants silencieux qui se préparent à la mort plutôt qu'à la vie.


"Magnifique"
Coup de coeur de Anne
 



 


Nature morte aux papillons de Lorenzo Cecchi  Nature morte aux papillons

Bruxelles, les années 1970. Coincé entre l'affection de ses parents et le confort un peu étouffant de sa relation avec sa petite amie, Vincent, étudiant en sociologie, ne fréquente que Nedad, un Yougoslave solitaire qui se destine à la sculpture. Mais voilà qu'il rencontre Suzanne, une jeunefemme libérée... Lorsqu'il découvre à quel point elle se joue de lui, il la quitte et s'éloigne de Nedad, en qui il a découvert un rival. Une dizaine d'années plus tard, le sculpteur et la séductrice font un retour saisissant dans la vie de Vincent. Assistant en coulisses au dénouement d'un drame passionnel, il va se découvrir plus fragile qu'il ne croyait...


"Agréable à lire- Bien écrit par un belge carolo même si l'histoire est un peu spéciale"

Coup de coeur de Suzanne


 
Passagère du silencePassagère du silence de Fabienne Verdier
Tout quitter du jour au lendemain pour aller chercher, seule, au fin fond de la Chine communiste, les secrets oubliés de l'art antique chinois, était-ce bien raisonnable ? Fabienne Verdier ne s'est pas posé la question : en ce début des années 1980, la jeune et brillante étudiante des Beaux-Arts est comme aimantée par le désir d'apprendre cet art pictural et calligraphique dévasté par la Révolution culturelle. Et lorsque, étrangère et perdue dans la province du Sichuan, elle se retrouve dans une école artistique régie par le Parti, elle est déterminée à affronter tous les obstacles : la langue et la méfiance des Chinois, mais aussi l'insupportable promiscuité, la misère et la saleté ambiantes, la maladie et le système inquisitorial de l'administration... Dans un oubli total de l'Occident, elle devient l'élève de très grands artistes méprisés et marginalisés qui l'initient aux secrets et aux codes d'un enseignement millénaire. De cette expérience unique sont nés un vrai récit d'aventures et une œuvre personnelle fascinante, qui marie l'inspiration orientale à l'art contemporain.


Coup de coeur de Fabienne
 

 
La chute des géants

La chute des géants de Ken Follett   
A la veille de la guerre de 1914-1918, les grandes puissances vivent leurs derniers moments d'insouciance. Bientôt la violence va déferler sur le monde. De l'Europe aux États-Unis, du fond des mines du pays de Galles aux antichambres du pouvoir soviétique, en passant par les tranchées de la Somme, cinq familles vont se croiser, s'unir, se déchirer. Passions contrariées, jeux politiques et trahisons... Cette fresque magistrale explore toute la gamme des sentiments à travers le destin de personnages exceptionnels...





Coup de coeur de Georges

 
"J'ai aimé ce livre car il me parle de l'avant guerre 14/18 et de la période après celle-ci"
Coup de coeur partagé par Monique
 


Les Piliers de la terre de ken Follett
Dans l'ALes piliers de la terrengleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

 
"Non seulement un roman mais une découverte des bâtisseurs de cathédrales et du clergé au Moyen-âge. On y découvre les diverses fourberies de cette époque"
 
Coup de coeur de Georges
 

 


Contours du jour qui vient de Léonora Miano

Contours du jour qui vientPays d'Afrique équatoriale, le Mboasu se relève péniblement d'une sanglante guerre civile. Dans les quartiers mal famés de Sombé, la capitale, quadrillés par des bandes de rebelles reconvertis en trafiquants, prévalent désormais le chacun pour soi et la superstition... C'est ainsi que Musango, à peine âgée de neuf ans, est rejetée et abandonnée par sa mère qui l'accuse de porter malheur. Seule, sans famille ni ressources, la petite fille est d'abord recueillie, puis vendue comme esclave. Malgré les épreuves et les périls, elle s'accroche pourtant, lucide et tenace, à un unique espoir : retrouver sa mère et solder le passé pour, enfin, songer à envisager l'avenir.


Coup de coeur de Laëtitia 

 


Un immense asile de fous : Récits d'un village anglais de Louis de Bernières

           Un immense asile de fousLa Grande-Bretagne est vraiment un immense asile de fous...
Nous, les Anglais, avons une conception très souple de la normalité. Sous certains aspects nous sommes rigides et formels, mais nous croyons au droit à l'excentricité, à condition qu'elle soit de taille. Nous ne sommes pas très tolérants envers les petites. Malheur à vous si vous tenez mal votre couteau, mais tout va bien si vous portez un pagne autour des reins et si vous vivez dans un arbre...

En route donc pour un village du Surrey, très semblable à celui où Louis de Bernières a passé son enfance, à la rencontre de certains de ses habitants, disons, un peu particuliers.
Des hommes et des femmes, des jeunes et des vieux, des enfants, dont les histoires vont nous faire rire, mais aussi, souvent, nous serrer le coeur.

 
Coup de coeur de Françoise


La tante Julia et le scribouillard de Mario Vargas Llosa   Tante Julia

A dix-huit ans, "Varguitas" fait mollement des études de droit, travaille un peu à la radio, écrit des nouvelles et est éperdument amoureux de la tante Julia, belle divorcée de quinze ans son aînée. Malgré les obstacles, leur amour triomphera.
 


Coup de coeur d'Anne 




 

 
Charlotte Isabel Hansen de Tore Renberg
CharCharlotte Isabelle Hansenlotte Isabel Hansen est un roman initiatique dans lequel un jeune homme de 25 ans doit brusquement faire face à son statut d'adulte, à son statut de père de famille. Ce récit met donc en relation une enfant adorable de 7 ans avec son papa qu'elle n'a jamais rencontré et qui ignorait son existence jusqu'à ce qu'il reçoive les tests de paternité. et contre tout attente, ce papa improvisé, certainement maladroit, qui a oublié les joies de l'enfance, accueille cette petite fille de manière attentionnée. et lui, étudiant universitaire, nous fait partager son questionnement par rapport à l'enfance et analyse de façon presque méthodique les manières et le comportement de sa petite fille en se remettant en question.
La lecture de ce livre est facile, les phrases parfois poétiques, répétitives, sont accentuées par des questions que se pose ce jeune adulte qu'est Jarle Klepp.


Coup de coeur et commentaire de Stéphanie
 


 
La couleur des sentimentsLa couleur des sentiments de Kathryn Stockett  

Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s'occuper des enfants mais pas d'utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même...
 

Coup de coeur de Marie-Anne 

 



 
ne marche pes si tu peux danser
Ne marche pas si tu peux danser de Anne van Stappen
La découverte et lecture de ce "roman" m'a donné envie d'en lire des extraits pour le Club de lecture, qui se déroule une fois par mois à Seneffe.
Avec humour et profondeur, Anne van Stappen nous invite à réfléchir à notre façon de communiquer. dans notre monde de stress, de course contre le temps et de performances à tout prix, est-il possible de communiquer avec l'autre avec empathie et bienveillance, en se respectant et en respectant l'autre ? C'est un défi, certes difficile, qu'elle nous propose, mais je pense que cela vaut la peine d'essayer !
Son côté un peu moralisateur met un bémol à ce livre que personnellement, je ne classerais pas dans les romans. Il s'agit plutôt d'une succession d'épisodes de vie que vivent les différents personnages. A travers ceux-ci, le lecteur découvre la méthode de la communication non-violente.

Bonne lecture !
Coup de coeur et commentaire d'Anne
 
 



La maison du Néguev de Suzanla maison du neguevne El Kenz
1975 : La mère de Suzanne l'emmène à Beer Sheva, dans le Néguev pour revoir la maison où elle a grandi. Elles sont palestiniennes. La maison est occupée par des juifs. Comment partager l'émotion qui les étreint ?
D'exil en exil, Suzanne raconte sa vie de palestinienne, une vie sans lieu, une vie éclatée, une vie non choisie.
Un récit de forces et de faiblesses, lancé comme un cri qui se répercute sur les murs ceux de la maison ceux de la honte.


Coup de coeur de Martine
 
 
 


Le courage d'une mère de Marie-Laure Picat
Le courage d’une mèreAutomne 2008, Marie-Laure Picat apprend qu'elle est atteinte d'un cancer fatal à court terme. Sa première pensée est pour ses enfants : que deviendront-ils après sa mort ? Résolue à assumer son rôle de mère jusqu'au bout, elle choisit elle-même une famille d'accueil. Aussitôt, elle se heurte à une fin de non-recevoir : ce n'est pas à elle de décider du futur de ses enfants, un juge s'en chargera. Et rien ne garantit que les frères et soeurs seront élevés ensemble, ni qu'ils resteront là où ils ont grandi.
Révoltée par l'aberration de la situation, Marie-Laure alerte les médias : un extraordinaire mouvement de solidarité se met alors en place et la jeune maman reçoit un soutien inespéré.
C'est pour laisser une trace que Marie-Laure a voulu écrire ce témoignage, pour ses enfants d'abord et aussi pour montrer qu'il faut assouplir le carcan administratif imposé aux familles dans la détresse. Pour que son combat ne meure pas avec elle.


Coup de coeur d'Andrée
 
 


Deux petits pas sur le sable mouillé de Anne-Dauphine Julliard

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille maDeux petits pasrche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : " Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour. " Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.

Coup de coeur de Bernadette 
 

 


       Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
 

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le Prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier.


Coup de coeur de Brigitte

 

 
 La princesse des glaces  La princesse des glaces de Camilla Läckberg
 Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'œuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d'autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d'un peintre clochard - autre mise en scène de suicide.
 
Coup de cœur de Marie-Anne