Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Mon hobby - Ma passion / Maquettisme / Le diorama / Le diorama

Le diorama


 

Qu'est ce qu'un diorama ?


Un diorama, c'est la mise en situation d'un modèle. C'est l'entourer d'éléments qui rendront l'ensemble plus réel, plus vivant.
Certains se limitent à monter et à peindre une maquette le mieux possible.
D'autres, une fois arrivés à ce stade, fixent la maquette sur un socle en bois.
A chacun son choix et aucun choix n'est critiquable.
Personnellement j'ai choisi de mettre mes maquettes "en situation" en leur donnant un environnement le plus réaliste possible.
Je trouve que c'est dans cette présentation qu'il est possible de rendre l'atmosphère désirée. D'autant qu'il est possible d'arriver à ce résultat sur une base de dimensions réduites.

Les dioramas permettent de varier les mises en scènes à l'infini.
Les seules limites sont :

* les dimensions du dio et l'échelle envisagée
* le temps nécéssaire à sa construction 
* l'imagination personnelle
* le budget à y consacrer

Un coin de maison, une ruine, une route bordée de buissons, des rochers, de la végétation, un ruisseau, de la neige, un ou des personnages, un animal, des accessoires tels que futs, seaux, outils divers et autres petits détails ainsi que les couleurs choisies pour le décor feront d'une maquette un petit tableau en 3 dimensions.

Voir mes dio's dans l'album photos


Voici ci-dessous quelques dioramas réalisés par des amis maquettistes.


avec l'aimable autorisation de
Mr. Jacques Vermeulen (France)

avec l'aimable autorisation de
Mr. Frédéric Dété (France)
 

avec l'aimable autorisation de
Mr. Pierre Piveteau (France)
 

avec l'aimable autorisation de
Mr. Philippe Wirton (France)

 Réalisation d'un diorama

Le concept ou projet
Le projet d'un diorama peut suivre la réalisation d'un kit mais on peut également concevoir le diorama dès l'achat du modèle.
Il ne faut pas hésiter à vouloir reproduire des scènes simples qui ne nécéssitent qu'un dio de taille assez réduite. Cela vous permettra de vous concentrer sur les détails de la scène.

Un diorama ambitieux comportant plusieurs véhicules demandera beaucoup de temps pour le réaliser et votre plaisir de le voir fini et à le présenter se fera attendre au risque de vous démotiver.
L'idée de base est donc primordiale et des idées, on peut en trouver dans la documentation écrite, filmée, par DVD  ou via Internet.

Le plan
Il est recommandé d'établir un plan en élévation et à la même échelle que le kit choisi.

Le modèle ne doit pas être à l'étroit dans son environnement.
Votre idée sera dessinée sur le plan en reprenant tous les éléments que vous envisagez. Cela vous permettra de les disposer de différentes façons et de vous faciliter un choix définitif.

Evitez les configurations parallèles aux côtés de la plaque de base qui donnent toujours au diorama une ambiance un peu rigide. Par contre, lorsque  les éléments principaux tels que route, chemin, maison, ruine, rails sont en oblique, le dio présente un aspect plus réaliste, plus agréable à l'oeil.

De même, quand cela est possible, la réalisation d'un relief donnera un dynamisme supplémentaire. Souvent, la mise en place de différents niveaux ou d'une déclivité même légère suffira à donner un rythme intéressant à votre dio.

Le décor
Voila bien un domaine où un maquettiste dioramiste peut donner la pleine mesure de son imagination et de ses talents de bricoleur.
Imagination aussi bien pour les idées de mise en scène que pour l'utilisation de matières et d'articles de récupération aptes à représenter la réalité.

En ce qui concerne les bâtiments, certains n'hésitent pas à acheter des boites proposant un assemblage de plaques soit en résine soit en plâtre. Elles présentent sur une face le détail du relief d'une façade, d'une ruine, d'une rue pavée, d'une fontaine, d'un mur etc...

Ces articles sont très bien mais malheureusement assez chers.
D'autres préfèrent construire tout cela eux-mêmes en utilisant différents matériaux.

Matériaux pour dioramas
Ils sont potentiellement nombreux. En voici quelques exemples.

* pour les bâtiments : balsa - plâtre - carton - polystyrene expansé - carton plume - graviers - débris - terre battue (tennis) - litière pour chat - colle blanche - produit de lissage - etc...

* pour la décoration : végétaux secs - sciure de bois - filasse de chanvre - persil haché - etc...

et tout autre matériau de récupération que vous auriez trouvé.
Une visite sur quelques sites de maquettisme vous donnera des idées et des façons de faire.
Et, bien sûr, un magasin de maquettes bien achalandé vous proposera des articles du commerce destinés aux dioramas.

 La base et son encadrement
A chacun selon ses préférences et comme on dit : peu importe la manière, seul le résultat compte. C'est d'ailleurs un dicton qui peut s'appliquer à toutes les techniques abordées ici.

En ce qui me concerne, j'utilise une plaque de bois compressé de 10 mm d'épaisseur, découpé aux dimensions voulues. A l'aide de colle blanche, j'y applique des plaques de polystyrene jusqu'à obtenir l'épaisseur demandée. (On trouve facilement des morceaux de polystyrene dans les parcs à conteneurs. Il y en a qui pourront surement vous convenir.)

Après une nuit de séchage, on passe à l'égalisation des côtés en découpant la matière bien perpendiculairement à la plaque de base. Cette opération doit être très précise car les flancs de la base seront recouverts d'un encadrement.
Puis, je "sculpte" cette matière de façon à obtenir le relief désiré utilisant un couteau bien aiguisé et/ou une râpe. C'est une opération qui va provoquer pas mal de déchets et de petites boules de polystyrene.