Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Historique / Vie locale / Fernand Bona / Fernand Bona
Actions sur le document

Fernand Bona

Henriette Thérèse ROUSSEAU ° 14.11.1805 à Bruxelles, ménagère, † 15.06.1873 à Seneffe, fille de Benoît Ghislain ROUSSEAU † le 09.11.1805 à Bruxelles et de Joséphine AMUSET, tailleuse, † 26.07.1854 à Bruxelles. Elle épouse le 17.07.1844, à Seneffe, Maximilien Joseph QUAIRIAUX, ° 09.11.1801 à Seneffe et y † le 16.05.1873, fils de Nicolas Joseph QUAIRIAUX et de Marie Eugénie Ghislaine DESHAYE , dont  [1] 

A.      Marie Thérèse Rose QUAIRIAUX ° 26.04.1846 à Seneffe qui épouse le 12.05.1875 à Seneffe [2] Antoine François BONA, ° 23.03.1848 à Houdeng Aimeries, commis des postes, puis percepteur des postes à Seneffe, fils de Antoine BONA ° à Namur le 10.06.1815 et † à Strépy Braquegnies le 20.06.1883 et de Constance VERHELST, négociante, ° au Rœulx le 23.08.1820 et † à Strépy Braquegnies le 20.06.1883[3]

                  Ils eurent au moins quatre enfants tous nés à Seneffe. 

                  1.   Fernand Victor Antoine BONA ° 03.03.1876.[4] industriel et † le  15.03.1950 à Forest Bruxelles [5]. Il avait épousé Louisa Maria Magdeleine AMAND,  ° vers 1888 qui veuve était  domiciliée en 1950 à Forest Bruxelles.  

                       Fernand BONA se distingua à maintes reprises dans le monde industriel belge et étranger. Nous ignorons où il fit ses études.

Nous le retrouvons en Russie en 1899 à 23 ans ! où il réorganisa la Société Anonyme d'Estampage du Donetz. Sa compétence le fit nommer, à son retour en Belgique, directeur commercial des Ateliers de Construction de Godarville et de la S.A. des Forges et Ateliers de Tyberchamps à Manage [6] .

C'est à son initiative et avec l'aide d'amis que fut fondé en 1904 la Chambre de Commerce Sino-Belge de Bruxelles. Sa renommée amena un consortium d'usines belges à l'envoyer en Chine en 1907, il a 31 ans ! Il installe une agence industrielle à Shanghai.

Le gouvernent chinois eut vite fait de repérer notre seneffois et lui demande en 1910 de s'occuper du travail de centralisation et d'expédition de ses collections pour les expositions de Turin et de Rome. Après le transfert de l'agence de Shanghai à Pékin, Fernand BONA devint un des plus puissant fournisseur de matériel de chemin de fer au Ministère des Communications.

Durant la guerre 1914-18, il a 38 ans, sa situation exceptionnelle lui permet de fournir aux missions militaires alliées en Chine, les produits stratégiques tels que l'antimoine, le cuivre, ...etc.

                  Les services qu'il avait rendus à la Chine lui valurent l'attribution de l'Ordre Chinois de l'Epi d'Or. De retour en Belgique, Fernand BONA se retira à Forest où il meure en son domicile avenue Kersbeek n° 124. Il semble qu’il eut pas d’enfants. A son décès, il est administrateur de société. 

                  2.     Julia Célina Marie Antoinette BONA ° 10.01.1877 qui décède sans alliance à Marchienne au Pont le 14.05.1900.

                  3.     Edmond Albert François BONA ° 28.09.1878.

                  4.     Anna Jeanne Marie Léopoldine BONA ° 04.04.1880 . 

[1]Ce crayon est du aux données du Cercle de Généalogie de Seneffe et de Madame Mireille VERHELST de Nivelles ;

[2]Acte de mariage n° 13 par devant Florimond Joseph CASTELAIN, bourgmestre et officier d’état civil de Seneffe et en présence des témoins : Gustave BONA, employé, 30 ans, domicilié au Rœulx, frère de l’époux ; Joseph LIGNON, pensionné, 67 ans domicilié à Seneffe ; Joseph LEBEAU, comis des postes, 24 ans, domicilié à Bruxelles ; Adonis LEJEUNE, employé, 24 ans, domicilié à Strépy les trois derniers non parents ;.

[3]Certains les font décédés aux Ecaussinnes. Sauf s’ils avaient eu des funérailles civiles, ceci est inexact ;

[4]Son ascendance maternelle est connue jusqu’en 1709, par Nicolas QUAIRIAUX ° en 1709 à Bois d’Haine et † le 16.06.1804 à Seneffe, veuf de Marie Françoise MARCQ qu’il avait épousé le 07.05.1754 à Bois d’Haine ;

[5]Décédé en son domicile à Forest Bruxelles. Déclaration faite par sa nièce Hortense AMAND ° vers 1905 domiciliée à Aarschot et épouse de René DELSART et de Charles VANOPHAEREN, négociant, âgé de 75 ans non parent;

[6]Qui deviendront plus tard le SA des Constructions d'Enghien et Saint Eloi.