Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office du tourisme / Promenades / Camp.-Seneffe
Actions sur le document

La Campagne au Nord Est de Seneffe

9 Km


La promenade commence au lieu dit "Grande-Marie". Là, nous empruntons, à droite, la rue du Heaume en passant devant la ferme du même nom, la plus ancienne cense de Seneffe.

Au carrefour avec la rue de Renissart, se trouvent quelques arbres isolés. On emprunte la rue de Renissart à droite et on traverse le pont sur le canal.
Ce pont "provisoire" bâti après la démolition de l'ancien pont en mai 1940, est toujours là, mais en mauvais état : le passage des voitures y est interdit mais, en promenade pédestre ou pour le cyclotourisme, ce n'est pas plus mal.
On l'appelle aussi le "pont qui cliquette", le "pont Jeanne d'Arc" ou encore le "pont Pichouli de Renissart", ou "pont du Vingt".

On peut limiter la promenade en revenant le long du canal par le chemin de halage ou poursuivre dans la rue de Renissart jusqu'à la majestueuse ferme du même nom: c'est un ancien prieuré ayant appartenu à l'abbaye de Ninove.
Face à la ferme, on prend à droite la rue de Pronfondrieu, campagnarde à souhait. La rue monte jusqu'au bois de Fort Bavay, d'où on a une vue superbe sur la vallée de Renissart. Le nom de Bavay rappelle un ouvrage défensif établi par le duc de Brabant.

On redescend vers la rue de Rosseignies qu'on prend à droite jusqu'au carrefour dit "de Belle" où on prend encore à droite, la rue de Courcelles, pour revenir au centre de Seneffe.

On longe le mur du château et on peut prendre à gauche pour revenir par la majestueuse drève du château de Seneffe.