Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Patrimoine / Chapelles
Actions sur le document

Les chapelles de l'entité

La chapelle Notre-Dame de Bon Secours



Cette chapelle est à la fois l'un des plus beaux monuments de l'entité et l'un des moins connus. 
Quoiqu'elle porte le millésime 1648, elle existait depuis plus longtemps et avait été agrandie en 1642.  Elle fut partiellement ravagée au cours des guerres de Louis XIV, vers 1693 et 1698, puis agrandie une fois encore en 1717.
Restaurée en 1925 et classée le 14 juin 1944, elle paraît aujourd'hui en bon état et sert parfois à des cérémonies religieuses.



Chapelle Notre-Dame de Bon Conseil



On présume qu'une chapelle castrale existait au même emplacement dès le XIIe ou le XIIIe siècle.  En 1632, Godefroid de Berghes décida de rebâtir l'ancien sanctuaire, qui fut doté d'une façade de style Renaissance et prit la forme d'une nef rectangulaire terminée par une abside à trois pans.

Au fond de l'abside, l'autel monumental de style baroque, portant le millésime 1672 et les armes des rinces de Berghes, s'élève jusqu'à la voûte.

 
 chapelle_bon_conseil
Une statue miraculeuse, taillée dans un seul bloc de chêne, représente une Vierge à l'Enfant assise sur un siège, tenant Jésus de la main droite et lui présentant de la main gauche une grappe de raisin dont il détache un grain.  Restaurée en 1876, elle trône actuellement dans une niche en granit poli.
A la chapelle s'ajoute une tour carrée de 3 étages, contiguë à l'abside.

Plusieurs miracles sont rapportés suite à l'invocation de Notre-Dame de Bon Conseil.  En novembre 1629, Jérôme Meurée (17 ans) fut guéri de son invalidité à la hanche après une neuvaine.  Au siècle suivant, deux aveugles recouvrèrent la vue.
Dans la chapelle existent encore de nombreux ex-votos, offerts en remerciement par les pèlerins.
La fête de Notre-Dame de Bon Conseil prend normalement place le 26 avril. Elle commémore sa translation miraculeuse le 26 avril 1467, jour où, honorée à Scutari en Albanie, elle se serait transportée d'elle-même à Genezzano en Italie.  À Arquennes toutefois, elle est honorée le 8 septembre.

La chapelle, aujourd'hui désacralisée, a été acquise par la commune de Seneffe. 


Chapelle Notre Dame de la route



Cette chapelle se trouve le long de la nationale 27, chaussée de la Motte Baraffe.  Il s'agit d'une simple potale insérée dans la maçonnerie en briques rouges. Une statuette de la Vierge y trône; de l'autre côté de la porte se trouve un petit lampadaire.
 
 CHAPELLE NOTRE DAME DE LA ROUTE