Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Port de plaisance
Actions sur le document

Port de plaisance

Le port de plaisance


Historique


Le rivage de Bellecourt - Mariemont     
Cet embranchement du canal était appelé "rivage de Mariemont" ou aussi "rivage de Bellecourt".

Un embranchement de canal permettait aux bateaux d'accoster les quais de charbonnage de Mariemont et de Bascoup afin de s'approvisionner en charbon.  On y chargeait quotidiennement quelque 12 000 tonnes de houille.  Ce rivage avait été inauguré en 1844 par le roi Léopold Ier.

Sur l'un des trois quais, le chargement se faisait à la main; sur les deux autres, il se faisait à l'aide d'une énorme grue roulante à vapeur.  Une ligne de chemin de fer fut également créée en 1844 par la société des charbonnages de Mariemont.

 


Après l'arrêt total des charbonnages, l'embranchement fut abandonné.

En 1969, le centre ADEPS "La Marlette" fut édifié en ce lieux, à l'embranchement du canal Bruxelles-Charleroi, afin de redonner au site une vie active. Aujourd'hui, ce centre peut accueillir 120 stagiaires dans ses locaux, pour pratiquer l'aviron, la voile et le kayak.

Le centre ADEPS accueille chaque année quelques milliers de jeunes et moins jeunes, fervent de sports nautiques et de terrain. En revanche, l'embranchement de Bellecourt est devenu un cimetière à bateaux.
 
     La Marlette
 



En 2001, les ministres en charge du tourisme et des travaux publics ont approuvé la revalorisation des sites touristiques sous-exploités.

Ainsi, le site de La Marlette à Seneffe, à l'embranchement du rivage de Bellecourt, a bénéficié d'investissements du MET, de la Direction Générale des Voies Hydrauliques, du Commissariat Général du Tourisme et de la commune de Seneffe, afin de créer un port de plaisance.  Après plus de 2 ans de travaux et d'attente, le port et la capitainerie ont été inauguré en avril 2008.  La capitainerie, conçue en bois, comporte trois modules : le premier pour l'accueil et l'enregistrement des plaisanciers, le deuxième pour leur repos et le troisième pour les sanitaires.

Le port de plaisance est équipé de bornes d'électricité et d'eau potable que les plaisanciers peuvent actionner grâce à une carte-clé gérée par informatique.  Les berges du canal de l'embranchement de Bellecourt ont été assainies, renforcées et équipées de poteaux d'éclairage.

Grâce à ce port de plaisance, Seneffe espère donner un coup de fouet à son tourisme et attirer un plus grand nombre de plaisanciers.

 
     La capitainerie
La Capitainerie


avant après