Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Actualités / Utilisation des torchères par Total Petrochemicals Feluy

Utilisation des torchères par Total Petrochemicals Feluy

Les torchères de la société Total Petrochemicals Feluy sont dans nombre de conversations des Seneffois depuis leur existence et particulièrement ces derniers jours après une forte utilisation ayant conduit soit à des fumées noires, soit à un bruit intense… et elles devraient l’être encore au vu des gros travaux qui démarrent cette semaine. L’occasion de faire le point…

 

 

Arrêt des unités, utilisation des torchères dès ce 12 avril

 

Régulièrement (approximativement tous les 3 ans), les installations de la société Total Petrochemicals Feluy ont droit à un « gros » entretien avec arrêt des unités. Cette année, l’arrêt programmé pendant la seconde quinzaine d’avril est prévu pour procéder à des inspections légales, des interventions de maintenance planifiée mais aussi des travaux sur les torchères.

 

Pour assurer la sécurité, les travaux doivent être réalisés sur des installations vidées de leurs hydrocarbures. La torchère est utilisée lors de l'arrêt et du redémarrage des installations pour brûler les produits restants dans les canalisations. Dès lors, les torchères pourront fonctionner à partir de ce 12 avril 2021 pendant environ une semaine et lors des démarrages successifs des installations prévus à partir du 26 avril 2021.

 

La société est consciente des désagréments subis par les riverains et met tout en œuvre pour réduire les inconvénients dus à cette situation, que ce soit les fumées noires ou les nuisances sonores. C’est un équilibre difficile à trouver entre les deux. En effet, la combustion à la torche produit des suies. De la vapeur d’eau est injectée pour optimiser la combustion et limiter les fumées noires. Malheureusement, l’injection de vapeur est source de bruit, parfois très important.

 

Une bonne nouvelle… Les travaux qui vont commencer visent la réalisation de plusieurs projets d’innovation et de renforcement de la sécurité de deux grandes unités de production de l’usine. Parmi eux, des innovations qui vont permettre de diminuer les nuisances liées à l’utilisation des torchères.

 

 

Quid de l’utilisation régulière ces dernières semaines ?

 

Les torchères de Total Petrochemicals Feluy, très visibles puisque ce sont 2 longs tuyaux verticaux de 135 mètres situés côte à côte, sont des torchères « Process ». Ces torchères fonctionnent souvent. En effet, elles sont utilisées pour assurer la combustion d’éléments gazeux déchargés de leurs installations, soit en cas de fluctuations de procédés, soit en cas de maintenance planifiée, soit en cas de défaillance mécanique ou instrumentale ponctuelle, soit enfin en cas de situation d’urgence.

 

Fin mars et début avril, la société Total Petrochemicals Feluy a, pendant plusieurs jours, occasionné de nombreuses nuisances pour le voisinage. L’une des raisons est le bouchage d’un filtre qui a provoqué l’utilisation fréquente de la torchère, défaillance qui a finalement conduit à l’arrêt de l’installation polypropylène 2 (PP2) puis le redémarrage, autant d’opérations qui nécessitent le recours à la torche. En parallèle, des travaux sur l’unité de production de polyéthylène (PE) ont également imposé de brûler des gaz à l’autre torchère.

 

 

La Commune de Seneffe déplore cette succession de nuisances importantes et regrette que la société ait tardé à communiquer comme il se doit et a, une nouvelle fois, réagi auprès des responsables à la fois afin que les nuisances soient réellement limitées et que la communication soit assurée vers nos services dans les meilleurs délais afin de la répercuter sur www.seneffe.be/zonings. Des contacts ont également été pris avec le Département de la Police et des Contrôles du Service Public de Wallonie afin de vérifier qu’il disposait bien de l’information et de diligenter une enquête.

 

 

Quid de la pollution et de la santé ?

 

Les gaz envoyés à la torchère sont essentiellement composés d’hydrocarbures légers et d’azote.

En 2015, le Collège communal de Seneffe a sollicité les services régionaux afin de s’assurer du strict respect des conditions imposées quant à l’utilisation des torchères et de l’absence de risque pour l’environnement et la santé des citoyens.

Après examen approfondi, le Département de la Police et des Contrôles du Service Public de Wallonie nous a précisé que la société respectait bien les dispositions qui lui étaient imposées. L’AWAC (Agence Wallonne de l’Air et du Climat) a, quant à elle, effectué une étude spécifique en collaboration avec la Faculté Polytechnique de Mons afin d’identifier le danger réel en termes de santé publique. Le polluant le plus problématique pour les torchères est le Black carbon. L’AWAC est arrivée à la conclusion que quel que soit le scénario envisagé, la dispersion des polluants est bien en dessous de la valeur préconisée par l’OMS.

Actions sur le document

Rue des Canadiens 17
7180 Seneffe

064/52.17.20 ou 26

064/52.17.38

environnement@
seneffe.be

 

Pour des raisons sanitaires le service environnement est uniquement accessible sur rendez-vous