Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

2001-12-11

Commission Sécurité-Environnement du Parc Industriel de Feluy


Créée en 1992, la Commission Sécurité-Environnement du Parc Industriel de Feluy a pour objet d'établir une structure de dialogue entre les autorités, les administrations, les industriels et les habitants permettant un échange d'idées et une concertation.

Elle se compose de représentants :

  • des autorités locales et administratives (Ministère fédéral, Région Wallonne, Communes d'Ecaussinnes et de Seneffe, Service d'Incendie, IDEA)
  • des industriels (Atofina Feluy, BASF, BP Chembel, Ethyl Europe, Atofina Research, Hydrofel, Scoribel, Sol, Stauffer, TotalFinaElf Belgium)
  • de la population (ADESA, Comité du Ry à Cailloux, Environnement Assistance et d'Associations médicales locales).

 

 

Ce qui s'est dit lors de la réunion du 11 décembre 2001 de la Commission Sécurité-Environnement du Parc Industriel de Feluy

Le suivi de la qualité de l'air en Région Wallonne

Ce 11 décembre, la Commission reçoit Monsieur Hosay, responsable du service Qualité de l'Air à l'ISSeP, Institut Scientifique de Service Public.

La qualité de l'air que nous respirons nous préoccupe tous. Différents réseaux de mesures de la qualité de l'air existent depuis de nombreuses années en Wallonie. C'est l'ISSeP qui est chargé de leur exploitation.

Ces réseaux mesurent en continu les différents polluants (substances acidifiantes, ozone, métaux lourds, hydrocarbures, particules en suspension...), un peu partout en Région Wallonne. Impossible de tout développer ici, les personnes intéressées peuvent demander le rapport à l'ISSeP - 200, rue du Chéra - 4000 Liège - 04/229.83.11 ou consulter les données sur le site http://mrw.wallonie.be/dgrne

De nouvelles importantes pour le zoning de Feluy :

 

  • Deux campagnes de mesures de six semaines ont été réalisées, par l'ISSeP, en 2001, l'une au cours de l'été, l'autre au début de l'hiver. 4 stations étaient installées dans les villages de Seneffe, de Feluy, d'Ecaussinnes et dans le zoning même. Elles ont permis l'analyse de très nombreux polluants et des principaux paramètres météorologiques. Ces mesures vont permettre une étude plus approfondie des niveaux de pollution rencontrés, voire de localiser les sources responsables. Les résultats seront connus en mars 2002.
  • Un réseau de mesures des composés organiques volatils (COV) est en cours d'installation en Région Wallonne par l'ISSeP. Le zoning de Feluy devrait en 2002 être équipé en permanence de 2 stations de mesures des COV. Les entreprises du zoning sont émettrices de ce type de polluants... tout comme le trafic routier

L'asbl ADESA souhaite en savoir plus quant à l'incident du 27.08.2001 chez BP Chembel

Le lundi 27 août à 15h15, une brève coupure du courant s'est produite dans le zoning industriel de Feluy, privant plusieurs usines dont BP Chembel d'alimentation en électricité. A la suite de cet incident, toutes les unités du site BP Feluy ont dû être mises à l'arrêt suivant les procédures standards de sécurité. Durant ces procédures, une montée en température s'est produite dans un des réservoirs. L'alerte de niveau 1 sur une échelle qui en compte 4 a été lancée. Les équipes de première intervention de l'entreprise ont assuré le refroidissement des installations concernées. Les pompiers de La Louvière sont arrivés en renfort et ont estimé que la situation était sous contrôle.

A 20h15, suite à une vérification complète du procédé et de la mise à l'arrêt des installations, les officiers du service incendie de La Louvière ont décidé de lever l'alerte.

Aucun blessé, ni dégât matériel n'a été à déplorer.

Le redémarrage de l'unité concernée s'est fait après vérification complète des installations et analyse de l'incident.

Dans certains quartiers d'Ecaussinnes, c'était l'inquiétude. Les pompiers et d'autres services étaient présents chez BP Chembel. Mais aucune information n'a été diffusée par la Commune. C'est pour cette raison que les habitants ont adressé une pétition à la Commune d'Ecaussinnes.

Le directeur de BP Chembel déclare qu'il ignorait que la Police avait bloqué la rue. Selon lui, ce n'était pas nécessaire et n'a été fait ni à la demande de l'entreprise, ni du service Incendie. Pour l'industriel, l'incident était maîtrisé et ne présentait pas de risques pour les riverains.

La suite donnée à cet incident auprès de la population illustre bien la difficulté de dialogue entre habitants et industriels. La Commission tentera en 2002 de communiquer davantage vers l'extérieur.

Il est bon de rappeler :

  • Que le niveau d'alerte n'est pas déterminé seulement par l'usine. Il est confirmé par le Service Incendie. En cas d'incident, un avis est diffusé aux bourgmestres concernés et un communiqué de presse aux journalistes.
  • Que les industriels ont instauré entre eux une procédure d'information qui leur permet, en cas d'incidents de répondre aux habitants inquiets. Les numéros de téléphone sont les suivants :
Atofina Feluy 064/51.71.03
BASF 064/51.36.61
BP Chembel 067/87.52.11
Ethyl Europe 067/87.52.11
Scoribel 064/51.04.24
Stauffer 064/52.22.00 ext.216
TotalFinaElf Belgium  064/51.46.47

 

 


Le Ministère Fédéral de l'Emploi a réalisé une enquête sur cet incident.

Mesures prises dans le zoning face aux risques extérieurs de terrorisme

Dans les usines du zoning, il y a différents niveaux d'alerte internes qu'ils appliquent en fonction des tensions internationales ou locales. Depuis le 11 septembre 2001, la plupart des usines ont augmenté leurs rondes, renforcé les contrôles aux entrées, limité les visites..

 

 

 

 

 

Pour la Commission
 
C. Alphonse
Rapporteur
D.Vanderwegen
Président

 

 

Actions sur le document

Rue des Canadiens 17
7180 Seneffe

064/52.17.20 ou 26

064/52.17.38

environnement@
seneffe.be

 

Pour des raisons sanitaires le service environnement est uniquement accessible sur rendez-vous