Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office du tourisme / Promenades / Seneffe-Feluy

Promenade de Seneffe à Feluy

9 Km


On quitte Seneffe à la "Grande Marie", en empruntant la rue qui contourne le château de Scrawelle jusqu'au croisement de la rue Saint-Georges qu'on prend à droite en passant sous l'autoroute.

Au carrefour suivant, on laisse la rue Saint-Georges pour prendre, légèrement à droite, la rue Saint-Antoine. Celle-ci vient longer l'ancienne voie de chemin de fer désaffectée au pont des Diables puis, revient vers le centre de Feluy.

On croise d'abord la rue Saint-Ethon. On continue par la rue Victor Rousseau, longeant à gauche l'impressionnant Trou Saint-Georges, la plus grande des carrières inondées de Feluy, puis l'ancien four à chaux.

On se retrouve place du Trichon où se situe la belle demeure du notaire Debouche et, en face, le château fort de Feluy, entouré d'eau, avec son pont-levis, l'ancienne porte et le pilori au milieu de la cour d'entrée.

Remontant vers la Grand'Place, on emprunte sur quelques mètres la Grand'Rue : on y aperçoit plus loin un très vieux tilleul datant de 1752, repris parmi les arbres remarquables.

On prend la ruelle David, à droite, qui descend vers la rue de la Coulette. La source dite "Coule-Coulette" est fort ancienne et donne une eau appréciée des Feluysiens (attention, l'eau n'est pas toujours potable !). Sur la droite, se devinent le château des Trappistes et le pont Scaron.

On arrive sur la place du Petit Moulin, heureusement redessinée. En bas de la place, en prenant à gauche pendant quelques mètres la rue Crombize, on rejoint le vieux canal au "Pont Sauté", pont que les Français firent sauter le 17 mai 1940.

On poursuit à droite le chemin de halage jusqu'au pont tournant, en passant sous "le pont" du chemin de fer, monument classé datant de 1868, le plus ancien pont de ce type ayant servi le rail. Les rails de chemin de fer et les soutènements ont été enlevés. Il ne reste plus que les pilastres impressionnants.

Le pont tournant d'Arquennes, également classé, est un remarquable pont métallique comprenant une passerelle pour piétons et un pont pour le charroi. La passerelle se compose de deux poutres métalliques en arc situées suffisamment haut pour ne pas gêner la circulation des bateaux.

Le pont est dit "tournant" car il pivote autour d'un axe vertical situé au milieu du canal. C'est de cet endroit que se commande la rotation du pont, laissant de part et d'autre de cette pile, un passage pour les bateaux.

La promenade remonte la rue des Carrières jusqu'à l'ancienne gare où il est possible d'emprunter la voie de chemin de fer désaffectée. On revient ainsi jusqu'à la "Grande Marie" à Seneffe en passant sous l'autoroute E19.