Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Commune / Services communaux / Energie / Vannes thermostatiques
Actions sur le document

Fonctionnement des Vannes Thermostatiques

Généralement, la sonde de température est logée dans la poignée de la vanne.  Cette sonde est composée d'un liquide, d'un gel ou d'un gaz qui se dilate ou se contracte en fonction de la température qui l'environne.  Le schéma de fonctionnement de ce type de vanne est le suivant:

vt.jpg 
 
On retrouve très souvent les repères suivants: (*,1,2,3,4,5).
* correspond en général au maintien hors gel
3 correspond en général à une température de 20°C
 
 
Conseil n°1: Ne pas mettre la vanne sur la consigne 5
Quand un local est inoccupé, la consigne est réglée sur *.  A l'arrivée des occupants, le chauffage ne sera pas relancé plus rapidement si l'on met la consigne sur 5 que sur 3.  En effet, dans les deux cas, la sonde mesure un écart de température important entre sa consigne et la température ambiante et le clapet de réglage de la vanne est ouvert en grand.  Le risque, en plaçant la consigne de température sur 5, est de chauffer le local en permanence à 24°C, voire plus.
 
 
Conseil n°2: La température de confort est obtenue à la consigne 3
Dans un local occupé, l'expérience des occupants montre que la bonne température est atteinte avec une consigne de 3.  Un jour, la température intérieure est insuffisante. Dans ce cas, cette dernière ne sera par améliorée si la consigne est mise sur 4.  En effet, s'il fait trop froid alors que la consigne n'a pas été modifiée, la vanne est déjà ouverte en grand et le débit dans le radiateur est déjà maximal.  Le coupable n'est donc pas la vanne mais plutôt la régulation centrale qui, par exemple, envoie de l'eau trop froide.  Mettre la vanne sur 4 n'augmentera pas le débit du radiateur.
Par contre, lorsque la régulation centrale sera corrigée, le local sera surchauffé.
 
 
Conseil n°3: Ne pas mettre la vanne sur la consigne 1
Le raisonnement inverse est aussi valable : si, subitement, il fait trop chaud (par exemple, à cause de l'ensoleillement), mettre la vanne sur 1 ne changera rien puisque le clapet de la vanne est en principe déjà fermé. Par contre, si on laisse les vannes sur cette consigne, la relance matinale ne pourra se faire puisque les clapets se fermeront rapidement.
 
 
En conclusion
Une vanne thermostatique n’est pas comme une simple vanne ou un simple interrupteur. La consigne d’une vanne doit être réglée à la température de consigne voulue par les occupants. A partir de ce moment, la vanne va travailler toute seule pour maintenir cette consigne de température.
Mettre la vanne sur 5 ou sur 1, si on a trop froid ou trop chaud, ne sert à rien et risque de conduire à une surconsommation ou à un inconfort.